L'esprit de l'école

Marie-Hélène Reynaud Joanny dédie sa vie au Shiatsu depuis 1986. Elle a commencé à étudier le Shiatsu à l'école de Ohashi, qui fut lui-même l’élève de Masunaga.

Elle a poursuivi sa formation en Asie et en France, enrichissant ses connaissances et sa pratique quotidienne par différentes techniques de travail corporel : Yoga, Swedish Massage, Méthode Traditionnelle Thaïlandaise, Amma Coréen, Méthode Bertherat, Doulas… Elle a également étudié l'Energétique Chinoise à la SFERE d'Aix-en-Provence, ainsi qu'avec Jeffrey Yuen et Eric Marié.

Nourrie de toutes ces approches dans les domaines corporel et énergétique, Marie-Hélène a choisi de se consacrer au Shiatsu, d'abord comme praticienne, à New York et à Marseille, puis comme enseignante/praticienne avec son école, "Shiatsu Generation", créée en 2007, à Marseille et Aix-en-Provence.

Depuis 2010, L’Ecole de Shiatsu de Marie-Hélène Reynaud Joanny est un centre de formation professionnelle continue enregistré sous le n° 93131348913 auprès de la DIRECCTE.

Dans les pas de Masunaga, fondateur du Zen Shiatsu

Son enseignement, nourri des fondamentaux de Masunaga, de Ohashi et de ses enseignants, poursuit l’idée d’aborder le Shiatsu comme une communication avec l’autre et avec soi-même.

La relation enseignant élève est essentielle dans cette exploration d’une nouvelle relation à soi-même et le développement de sa propre confiance dans son ressenti. C’est dans ce mélange subtil de pratique et de théorie, de souplesse et de rigueur, de naturel et d’intuition, de liberté et de respect de l’autre que se situe l’essentiel de la transmission. Au fil de l’apprentissage, l’élève se construit sur cet échange pour s’épanouir dans sa pratique du Shiatsu.

L’enseignement pratique mis en avant

Le Shiatsu est un art corporel qui a ses propres techniques et sa transmission passe par l’apprentissage progressif de l’écoute, du toucher et de la position juste du praticien. La pratique est donc au centre de l’enseignement donné à l’école "Shiatsu Generation", tout au long des quatre années de formation, dans les stages et les cours avec les post-gradués.
Convaincue que l’acquis des bases est aussi important que l’enseignement des niveaux avancés, Marie-Hélène tient à enseigner elle-même tous les cours des quatre années de formation. Il est indispensable que, parallèlement à leur apprentissage, les élèves reçoivent régulièrement des séances de Shiatsu, afin de mettre en résonance la théorie, le geste et le ressenti.

Les intervenants ponctuels

Marie-Hélène s’est formée au Shiatsu auprès de différents enseignants et elle a enrichi sa pratique professionnelle en étudiant d’autres techniques de travail corporel, en France, en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.
Dans cet esprit d’ouverture et de rencontres, elle pourra, ponctuellement, inviter d’autres professeurs ou praticiens à venir enseigner à ses côtés, parler de leur domaines spécifiques ou témoigner de leur pratique. Ces rencontres éventuelles et exceptionnelles seront alors proposées aux stagiaires du niveau avancé.

De la découverte de soi à une formation professionnelle complète

« Les élèves viennent pour apprendre à se connaître et par curiosité, certains ayant déjà un objectif professionnel de praticien. Ce qui est étonnant, c’est que tous découvrent dans le Shiatsu une dimension qu’ils n’avaient pas forcément envisagée au départ. Je les vois changer au fil des cours, sur le plan relationnel, émotionnel et même physique.
Loin d’être un outil technique figé dans la théorie, l’enseignement du Shiatsu est vivant. Son apprentissage est un processus dynamique, source de créativité. Aussi est-il indispensable que l’élève reçoive des séances pour lui-même, de façon à développer son ressenti de l’intérieur et à réaliser en profondeur que le Shiatsu est un Art ».

Découvrir l'Ecole toute l'année